fbpx

Amazon Fresh s’installe en Europe

9 mars 2021

{{editor_breadcrumbs}}

Amazon Fresh ouvre son premier commerce « just walk out » à Londres

Après des années d’ expériences de son premier Magasin « Self check out » la firme Américaine continue sa route vers la diversification de ses activités commerce. Dans sa prochaine étape, le géant du E-commerce pose ses valises sur le vieux continent.


Amazon lançait en 2018, Amazon Go à Seattle que nous avons eu la chance de le visiter en 2109 et en faire l’expérience (perturbante) du magasin sans caisse !

photo ci-contre

Après 3 ans d’expérimentations et le déploiement d’un peu moins d’une dizaine de magasin à travers la ville siège d’ Amazon passe la seconde et accélère son développement à travers le monde.

En premier lieu, dans une volonté de diversifier son offre et de renforcer son positionnement sur le  »grocery » Amazon lance en 2020 Fresh, son offre « New retail » laissant le snacking aux expérience de l’offre Go.

Après avoir investi la Californie haut lieu de la culture bien-être, ainsi que des grandes villes de l’ouest Américain, Amazon cible une nouvelle localisation doublement stratégique: Londres.

En effet, la capitale Britannique, porte d’entrée digitale de l’Europe se présente toujours comme un carrefour de tendance représentatif du consommer Européen.

Ammazon go

Expérience utilisateur

Comme dans le métro vous « bagdez » à l’aide de votre application Amazon et vous allez vous servir tout simplement dans les rayons et votre compte sera débité à votre sortie du magasin

“Une présence physique d’Amazon permettra lui permettra de corriger certaines de ses faiblesses sur le « frais » notamment les frais de livraison et les retours…”

  • Natalie Berg -Analyste chez NBK Retail
Amazon fresh
Amazon fresh london
Amazon Fresh walkout

Amazon capitalise sur l’expérience client

Sur le même principe qu’Amazon Go, les visiteurs entrent dans le magasin en scannant leur application.

Ensuite ils peuvent se servir dans les rayons et seront facturés à leur sortie du magasin.


Evidemment il est possible de vérifier en temps réel (avec une légère latence toutefois) les articles que vous positionnez dans votre sac de courses.

La firme américaine a également confiance en son système de check-out lui assurant que les erreurs de caisses sont très limitées permettant d’ailleurs de maitriser les faux frais liés à la casse + vol.

D’ailleurs l’agent de sécurité à l’entrée du magasin porte plutôt la casquette d’hôte d’accueil expliquant aux visiteurs comment fonctionne l’application.

Ainsi il est amusant de les voir rassurant les clients non-habitués au système qu’ils peuvent quitter le magasin sans faire contrôler le contenu de leurs sacs ( histoire vécue 🙂 )

Aussi, le magasin référence des centaines de produits de marques distributeurs ainsi que certaines marques tierces. Les visiteurs ont également la possibilité de s’appuyer sur l’espace « click’n’ collect pour récupérer leurs commandes effectuées en ligne sur la plateforme traditionnelle.

Caméras thermiques, capteurs, IA un bouquet High tech au service du commerce

Le système repose sur un savant montage entre Caméra thermiques qui vont analyser le parcours et les mouvements de l’utilisateurs.

Entre temps un système de capteurs sensoriels va prendre le relai pour qualifier l’intention d’achat en « mise au panier » le tout guidé par un logiciel lisant les comportements et se basant sur du deep learning et l’historique boutique va définir et segmenter des comportements.

Bien évidemment la firme américaine déclare ne pas en profiter pour intégrer la reconnaissance faciale au process.

L’identifiant est crypté sous forme de code barre que vous scannez à l’entrée du magasin, et donc non nominatif.

Une aubaine pour la data

Evidemment cela viendra poser une couche supplémentaire d’enseignements sur les données consommateurs que détient la firme sur ses utilisateurs.

La diversification physique multiplie la puissance du fingerprinting d’Amazon.

Une protection des données à surveiller pour un déploiement en France.

Il est donc évident qu’avant de pouvoir se déployer en France ce concept devra être en capacité de prouver son bonne foi sur le traitement des données personnelles.

Le gendarme européen va d’avoir du travail pour contraindre la firme US de bien vouloir donner un accès permanent à ses utilisateurs vers leurs propres données.

L’expérience utilisateur vaut-elle se sacrifice de nos données personnelles ?

L’avenir proche nous le dira, Amazon compte bien accélérer sa diversification et prospect déjà des producteurs pour les faire rentrer dans le programme des marques distributeurs.

Mathieu Damiani

Fondateur Agence Kairn

PHONE: 

06 45 77 16 62

Mentions légales:Site produit par l’agence Kairn

Enregistré au R.C.S Marseille

N°Siren: 825 197 924 00020

Siège sis:127 Cours Lieutaud

13006 MARSEILLE

contact: 06 45 77 16 62

mail: mathieu.damiani@kairnagency.com

Hebergé par OVH

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
LinkedIn
LinkedIn
Instagram