fbpx

Facebook Shops: la nouvelle annonce qui secoue le monde du ecommece

21 mai 2020

L’actualité du e-commerce n’aura jamais été aussi mouvementée !

Quelques semaines après l’annonce de Google qui rendait gratuit l’onglet Shopping. C’est au tour de Facebook de répondre avec un tour de force qui il faut le reconnaitre très stratégique dans le contexte.


Essentiellement expliqué par un contexte sanitaire en crise et une économie du retail en plein doute, le e-commerce aura su tirer bénéfice des conditions de confinement. Une étude réalisée et présentée par Kantar et Detail Online aujourd’hui révèle que « le taux de consommateurs qui effectuent habituellement plus de la moitié de leurs achats en ligne a augmenté entre 25% et 80% en fonction des pays depuis le début de la pandémie ».

La passe d’arme est alors lancée entre les géants du net : fin Avril Google se lance avec la gratuité de l’onglet shopping , 1 mois plus tard Facebook contre-attaque avec sa fonctionnalité shops. L’objectif : toucher les maximum de petites entreprises et de commerce de proximité. Les grands veulent faire dans le local c’est pour cela qu’ils proposent d’ailleurs la gratuité de leurs options.

Enfin un réveil pour répondre à une digitalisation lente des commerces de proximité dont nous parlions déjà ici.

Rendre accessible le e-commerce aux petits commerçants.

Ainsi l’objectif de Facebook Shops est de rentrer dans la course du e-commerce. Après plusieurs tentatives timides de la fonction achat, la Marketplace Facebook aura marqué un tournant dans la stratégie de développement du réseaux social. C’est d’ailleurs une interface totalement différente de celle de la Marketplace et sera donc dédiée exclusivement aux entreprises.

A juste titre cela permettra de renforcer sa relation avec les entreprises qui sont aujourd’hui 159 millions a avoir fait le choix d’être présentes sur Facebook.

La gratuité de l’accès à ce service conforte la position des GAFA’s avec les petites entreprises qui en font un argument de différenciation.

Mark Zuckerberg en témoigne:

“Notre objectif est de faciliter le shopping et de faire en sorte que chacun, de la petite entreprise à la marque internationale, puisse utiliser nos applications pour entrer en contact avec ses clients, malgré la pandémie que nous traversons”.

De toute évidence, Facebook Shops il faudra passer par la case publicité pour permettre aux e-commerçants de mettre en avant leurs produits, à l’image de ce que font Google et Amazon avec leurs programmes d’annonces sponsorisées.

En second lieu WhatsApp et de Messenger proposeront des fonctionnalités liées à la vente. Sur le long terme cette décision stratégique qui dans un premier temps est une réponse opportuniste à l’augmentation d’activité du e-commerce face à la crise du COVID19, pourrait se révéler être une vraie entrée de Facebook dans le jeu du e-commerce et pourrait venir récupérer à Google et surtout Amazon les parts de marché sur ce secteur.

Une période test pour 1M d’entreprises

A ce jour seulement 1 million d’entreprises ont été retenues pour expérimenter cette nouvelle fonctionnalité, qui permettra probablement à Facebook d’étalonner son outil. C’est d’ailleurs comme cela que fonctionne Facebook sur toutes ces nouveautés. Elles sont testées et éprouvées par des bêta testeurs qui permettent de corriger et optimiser les fonctionnalités.

Ensuite les 158 Millions d’entreprises qui le souhaitent pourront se lancer dans l’aventure e-commerce chez Facebook.

Vers un ecosystème global

L’évolution de l’application Facebook depuis sa création laisse à penser que le réseau prend la direction d’un vase clos.

De la même façon que ce que fait sont équivalent Chinois Wechat, Facebook, par l’acquisition d’instagram, whatsapp, et l’ouverture de tout un tas de fonctionnalité nous font dire que Facebook veut devenir un écosystème global où l’on peut tout faire.

Passée pendant la crise sanitaire du COVID 19 la barre des 3 milliards d’utilisateurs permet à Facebook de disposer des arguments nécessaires pour continuer son développement.

Une augmentation de 61% de l’usage des réseaux sociaux sur laquelle Facebook compte bien s’appuyer pour continuer l’expansion de son projet vers une application globale plus complète.

Facebook shops
Mathieu Damiani Fondateur Agence Kairn
Mathieu DAMIANI

Fondateur de l’agence Kairn

EMAIL: 

mathieu.damiani@kairnagency.com

PHONE: 

06 45 77 16 62

SUIVEZ NOS RESEAUX SOCIAUX

Mentions légales:

Site produit par l’agence Kairn

Enregistré au R.C.S Marseille

N°Siren: 825 197 924 00020

Siège sis: 23 rue neuve Sainte Catherine13007 MARSEILLE

contact: 06 45 77 16 62

mail: mathieu.damiani@kairnagency.com

Publication/Rédaction:Mathieu DAMIANI

23 rue neuve sainte Catherine13007Marseille

Hébergeur:OVH


PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
LinkedIn
LinkedIn
Instagram