fbpx

E-commerce municipal: les collectivités boostent la digitalisation des commerces de proximité

19 Novembre 2020

Réseaux sociaux

La seconde vague de la COVID 19 aura un effet dévastateur sur les commerces dits « non-essentiels ».

De l’incompréhension à la colère, les décisions vécues comme de véritables injustices amènent à une fermeture progressive de tous les commerces de proximité.


Cette dynamique plombe le moral des commerçants, déjà bien affaiblis lors de la première vague de mars 2020.

C’est un pan de l’économie entière qui est en crise suscitant de nombreuses réactions des mastodontes du e-commerce

( Lancement de Facebook shops, Onglet Google shopping gratuit, Cdiscount devient gratuit etc…)


Mais cette deuxième vague voit surgir des acteurs plutôt inattendus voler au secours des commerçants de proximité.

Les territoires…

e-commerce municipal

« cette deuxième vague voit surgir des acteurs plutôt inattendus voler au secours des commerçant de proximité. » 

Le e-commerce municipal, nouvelle tendance du shopping en ligne ?


En effet, ce sont les territoires qui vont se montrer les plus solidaires et réactifs.


Plus précisément les municipalités qui multiplient les initiatives numériques pour sauvegarder l’économie locale. Bien loin des scrutins municipaux, on assiste bien là à une réaction groupée et sincère.


A l’aide de start-ups locales et via des appels à contribution. On voit donc fleurir des marketplaces ultra-locales, des solutions de click’n collect mais aussi de drive !


Des solutions parfois basées sur des technologies ultra simplifiées pour rendre les plateformes accessibles au plus grand nombre d’acheteurs et de vendeurs.


La ville de Soissons projète par exemple de se baser sur un fichier Excel pour alimenter son site.


Des marketplaces simplifiées pour booster la digitalisation des commerçants

Dans le e-commerce municipal, on capitalise sur la vulgarisation. L’objectif est de faciliter l’accessibilité à la fois au commerçant mais aussi à l’acheteur.

Ainsi, on essaie de généraliser l’usage des plateformes aux commerçants non-initiés, mais aussi, aux utilisateurs des circuits courts.

Dans les déserts numériques on espère aussi une convergence vers les nouveaux outils pour favoriser le soutien aux commerçants locaux.

On compte alors parmi ces collectivités qui ont lancé ces chantiers une répartition très homogène incluant les villes de : Marcoussis, Nice, Marseille, Nogent le Rotrou, et bien d’autres.

e-commerce municipal marcoussis
e-commerce municipal Nice
e-commerce municipal nogent

Sans oublier les appels à projets et projets en cours des villes de St Etienne (42), Beaucaire (30) etc…

Enfin il y a également des initiatives territoriales à rayonnement plus large comme ô mon drive soutenu par la Chambre de Commerce des Alpes de Hautes Provence.

Un vrai paradoxe finalement, quand on se remémore avec recul la lenteur de digitalisation des collectivités !

Un e-commerce à 0 euro c’est possible ?

A contexte exceptionnel, dispositions exceptionnelles : des aides gouvernementales pour dynamiser la numérisation des entreprises ont été mises à disposition des commerçants pour digitaliser leur offre.

De 1500 à 10 000 € d’aides disponibles pour le support, l’accompagnement et la création d’interfaces digitales permettant aux commerçants de lutter et résister contre l’extinction du commerce de proximité !

Le tout e-commerce une menace au physique ?

Nul doute que nous pourrions tirer hâtivement ce type de conclusion. Cependant, il s’agit aujourd’hui de la seule manière de maintenir le lien avec les commerçants locaux.

C’est aussi une opportunité de continuer à développer une activité à laquelle les français restent très attachés. Selon une étude MasterCard publiée en septembre 2020 85% des Français favorisent le commerce de proximité. C’est 9% supérieur à nos confrères européens !

85% des Français favorisent le commerce de proximité

Ces initiatives représentent donc une lueur d’espoir dans l’attente d’une amélioration que l’on espère prochaine de la situation globale !


Mathieu Damiani Fondateur Agence Kairn
Mathieu DAMIANI

Fondateur de l’agence Kairn

EMAIL: 

mathieu.damiani@kairnagency.com

Téléphone;

06 45 77 16 62

Mentions légales:Site produit par l’agence Kairn

Enregistré au R.C.S Marseille

N°Siren: 825 197 924 00020

Siège sis:127 Cours Lieutaud 13006 MARSEILLE

contact: 06 45 77 16 62

mail: mathieu.damiani@kairnagency.com

Hebergé par OVH

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
LinkedIn
LinkedIn
Instagram